le cibcTémoignages

VOTRE SATISFACTION EST NOTRE MOTIVATION

SANDRINE, 39 ans,

« Effectuer un bilan de compétences m’a permis non seulement de déterminer les voies professionnelles qui s’offraient à moi à partir de mes compétences et de mes envies, mais aussi de gagner de la confiance en moi et en mes capacités à atteindre mon but fixé.

J’ai été suivie par une conseillère d’un grand professionnalisme, d’une énorme qualité d’écoute et source de conseils toujours judicieux et bienvenus.

Depuis, j’incite toutes mes connaissances qui hésitent à changer de métier à effectuer un bilan de compétences au CIBC. Personnellement, je me sens épanouie professionnellement aujourd’hui car j’ai réussi les concours qui m’intéressaient. Cela a demandé de l’investissement personnel et beaucoup de travail, mais ça en valait la peine ! »

Animateur Qualité, Renault Trucks

Une expérience très positive.

Après 25 ans dans le métier de l’usinage, un recentrage des activités au sein de mon entreprise m’a obligé à un changement de parcours. De ce fait, je me suis engagé en toute transparence avec ma hiérarchie, dans une démarche de bilan de compétences afin de faire le point et d’identifier des perspectives internes d’évolution.
Aujourd’hui j’occupe un poste d’animateur qualité. Ce bilan m’a permis de faire la transition entre mon expérience technique et celle d’animateur. Un moment fort que je retiens particulièrement a été la conclusion du test de personnalité, qui m’a révélé mon style, et par conséquent différentes voies de développement professionnel et personnel. La définition d’un plan d’actions m’a donné une nouvelle dynamique et aujourd’hui plusieurs projets viennent compléter et élargir mes compétences dans ma fonction d’animateur qualité.
Cette prestation a été pour moi une expérience très positive, que je conseille à toute personne au moins une fois dans sa vie.

Corinne, 48 ans, Technicienne de laboratoire

J’ai entrepris la démarche d’un bilan de compétences, à un moment de ma vie professionnelle, remplie de doutes et de questions. Le bilan m’a permis de reprendre de la confiance, de permettre d’évaluer mon niveau et de me rassurer : à mon âge, avec 27 ans de pratique dans la même activité, je n’avais pas le cerveau trop « ramolli ».
Le bilan m’a donné la force d’entreprendre une VAE. Je n’avais en poche que le BAC scientifique D et une année en IUT de chimie.Je me suis lancée pour une année de travail acharné, et ma récompense suprême a été de décrocher le diplôme de « BTS chimiste ».

Sans être passée par le bilan de compétences, je n’aurais jamais imaginé que j’en aurais été capable. Et je pense de ne pas m’arrêter en si bon chemin…..

Désormais, je conseille dans mon entourage, à toutes les personnes qui se posent trop de questions sur leur vie professionnelle, de se lancer à faire un bilan de compétences.

Lionel, 43 ans,

Après 20 ans dans le milieu du textile, j’avais envie de changer de secteur. J’avais exercé 3 postes différents (commercial, acheteur et manager) dans ma société. J’attendais du bilan de m’indiquer quelle voie privilégier.

En plus de me donner les clefs pour arriver à mon poste actuel, technico-commercial emballage (je gère la partie commerciale sur toute la France, avec beaucoup de déplacements et la gestion de 4 M€), ce bilan si enrichissant m’a permis de reprendre confiance. Je le conseille vraiment aux personnes se « cherchant ».

Cécile,

Cécile  (et son associé Robert) a créé une Société Coopérative et Participative, Bières du temps en 2011.

Elle a effectué un bilan de compétences au CIBC Isère en 2009 avant de se lancer dans son projet. Il s’agit d’une reconversion pour cette ex-enseignante en lycée agricole privé. Elle retire de cette expérience, plus de confiance. Son bilan de compétences lui a permis de :
– Se connaître soi-même
– Savoir ce qu’elle ne voulait faire et ne plus faire
– Avoir confiance pour démarrer une nouvelle activité
– Réaliser une étude de faisabilité pour elle-même.
Elle regrette que le bilan de compétences ne soit pas plus connu.

Stéphane,

Le bilan de compétences s’est avéré être un outil indispensable qui m’a permis d’atteindre mon objectif de reconversion professionnelle.
Il a en effet répondu aux questions fondamentales que nous devons nous poser dans cette situation, à savoir entre autres :

– Ai-je vraiment pris connaissance du futur métier que je veux pratiquer et quelles sont mes chances de trouver du travail dans ce secteur ?
– Ma personnalité ainsi que ma vie familiale sont-elles compatibles avec ce métier ?
– Quelles concessions et quels avantages ?
– Dois-je passer un diplôme ou un concours pour atteindre mon but ?
– Ai-je un niveau scolaire suffisant, si non comment l’acquérir ?

Salariée, Conseil VAE

Il y a un an vous m’avez orienté vers une VAE, après une série de rendez-vous.
C’est avec une grande satisfaction que je viens d’obtenir dans son intégralité, une licence auprès de l’EGC de Chambéry, aujourd’hui INSEEC du titre de « Responsable en commercialisation, marketing et gestion ». Ce travail a été long et parfois fastidieux, mais j’en suis très fière et il m’a apporté un réel recul par rapport à mon job actuel et m’a confirmé vers mes orientations futures… Je vais entreprendre le master en management. Merci pour l’aide que vous m’avez apportée.

Jean-MArc, Technicien spécialisé

Technicien spécialisé en maintenance industrielle. Grande entreprise. Bilan de compétences en 2012 pour problématique de santé.
On vient de me proposer un changement de poste, moins contraignant physiquement et plus intéressant.
Ceci en grande partie grâce à vous. Je tenais à vous remercier pour votre aide.

Mélanie, Auxiliaire de puériculture

J’ai fait un bilan de compétences il y a 2 ans. J’étais perdue professionnellement.

Ce bilan a été une pause pour réfléchir réellement à mon projet d’avenir, pour me remettre en question et me dépasser.
Grâce aux discussions avec ma conseillère, je me suis posée les bonnes questions, j’ai repris ma vie en main.
J’ai repris mes études : je suis auxiliaire de puériculture.

Sans mon bilan de compétences, je n’en serais pas là aujourd’hui. Je n’aurais pas eu le courage de réussir ce parcours.

Mélanie, Auxiliaire de puériculture en milieu hospitalier.

Kévin, 26 ans,

J’ai fait un bilan de compétences au CIBC Isère. Il en était sorti des idées de formations.

Et je voulais donc vous dire un grand merci pour ce bilan et pour m’avoir présenté cette formation. Car suite au bilan, j’ai choisi la formation ARCU avec une grande entreprise. Et j’ai été accepté en avril.
Je suis donc dans ce grand groupe et j’ai passé la période d’essai avec succès.

A ce poste, je me sens comme un poisson dans l’eau et tout se passe très bien.

Delphine, La petit'récup

Fin 2012, j’ai accouché . Après un an de congé parental avant licenciement de l’Office de Tourisme que je dirigeais, je viens d’accoucher de mon entreprise. Je démarre dans 2 activités :
– La petite récup’ : décoration et animation d’ateliers
– Les petits pois rouges : conseils et interventions en communication

Je suis très satisfaite de cette évolution qui correspond à beaucoup des souhaits que j’avais émis : travailler de manière indépendante, concilier vie familiale et professionnelle, être dans le milieu créatif, à l’initiative de projets… Grâce à mon réseau, j’ai déjà de nombreuses pistes et concrétisations, pour exposer des meubles, ou pour des projets en com.
Voilà, alors un grand merci pour ce que vous m’avez apporté en éclaircissements pour en arriver là ! Et belle continuation à vous. Bien amicalement.

Camille, 28 ans, Ancienne esthéticienne en institut

Après le bilan, je me suis bougée. J’ai décroché un contrat de professionnalisation devenu CDI et décroché le BTS assistant manager. J’ai choisi un diplôme correspondant mieux à mon profil. J’ai enfin changé de métier. Aujourd’hui j’ai un poste rien qu’à moi, un manager qui me fait confiance et m’implique dans plein de choses… Je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Je revis ! Je suis contente que mon bilan de compétence ait mené à quelque chose et vous remercie de m’avoir suivi. Comme je dis à tout le monde : « Si c’était à refaire, je n’hésiterai pas une seule seconde, je recommencerai. »

Sophie,,

Vous m’avez suivi de mai à fin juillet. Je viens de démarrer un CDI alors que je n’y croyais plus. Je viens d’être embauchée par Une entreprise de Technologie, qui fait de la prestation en Energie, afin de réaliser des études d’impacts environnementales sur les barrages. En bref, ça se rapproche très fortement de ce que j’ai pu faire en stage de fin d’études.
Je tenais à vous remercier, parce que quelque part, c’est peu grâce à vous et à) l’accompagnement, que j’ai eu ce poste. J’ai travaillé ma préparation à l’entretien avec nos séances, notamment pour mieux exprimer mes défauts et qualités dans le travail. »

Florianne, 28 ans,

Après mon bac, j’ai tenté la fac sans succès. Je ne savais plus quoi faire. En tout cas pas de longues études ni des petits boulots toute ma vie. J’ai alors travaillé comme vendeuse rayon sport. J’ai eu la chance de faire un bilan. Après avoir bien réfléchi, j’ai préparé un BTS par correspondance tout en changeant de job. Aujourd’hui (des années après !), je suis responsable de magasin dans le sportwear : j’aime le travail et l’équipe. Je suis très reconnaissante à ma consultante du CIBC Isère.

Sabine, Auxiliaire de vie

Bonjour, j’ai commencé une formation en informatique avec *** à *** avec un financement personnel (60 euros par module).
C’est formidable car je travaille de chez moi, comme je veux. J’ai commencé en août et j’ai passé avec succès l’évaluation pour la formation Word débutant .

Actuellement, je travaille sur Word niveau intermédiaire. Merci beaucoup de m’avoir recommandé cette formation ! Les formateurs sont très sympathiques et la formation est vraiment bien conçue. Voilà pour les dernières nouvelles.
A bientôt.

Florence, Professionnelle de la petite enfance en crèche

Je porte un autre regard sur mon travail actuel, qui me plait finalement. Je revois mon rôle et mon investissement, envisage des formations en interne. En faisant tout ce travail de recherches, de projection, j’ai eu une prise de conscience. Je me suis rendue compte des qualités, compétences que je pouvais développer dans mon emploi actuel, de l’importance de mes activités extra-professionnelles pour mon équilibre, de celle de garder un équilibre familial, J’ai même fait une demande de passage à temps plein. Depuis quelques jours, je m’informe sur la VAE d’éducatrice de jeunes enfants. Je prends le temps de stabiliser les choses et quand j’aurai un rythme de croisière j’envisagerai une formation.

Cédric, Responsable logistique

C’est avec un immense plaisir que je vous confirme que je viens de retrouver un poste de responsable logistique. Merci de votre aide
pendant le bilan. Je vais tâcher de ne pas oublier quelques principes
fondamentaux vus ensemble ! Je garde réellement un très bon souvenir de ce bilan avec vous, notamment votre grand sens de l’écoute et cette capacité à en ressortir des réponses sur des interrogations que j’avais depuis de nombreuses années.

Christine, ancienne aide-soignante

Après quelques mois de silence, je me rapproche de vous pour vous tenir au courant de ma situation professionnelle.
En effet, j’ai pu obtenir un poste d’employée accueil et communication dans mon établissement.
Je suis actuellement en doublure (formation) sur ce nouveau poste et ensuite je devrais voler de mes propre ailes !
Je suis très contente de cette nouvelle fonction qui me convient parfaitement. Je vous remercie de tout cœur de votre soutien et aide dans les moments difficiles.

Marina, Evaluation de potentiel

De nationalité étrangère, j’ai un niveau équivalent Bac dans mon pays. Je voulais depuis longtemps évoluer mais j’ai toujours douté de moi. Avec l’appui de ma direction, j’ai fait une évaluation de potentiel au CIBC. Elle a révélé qu’avec mon niveau en compréhension verbale, je peux largement suivre une formation professionnelle de niveau III. L’analyse détaillée (parcours, compétences…) a confirmé l’évaluation. Je me sens plus confiante. J’ai choisi entre deux formations.

Jacques, 45 ans,

Boulanger en début de carrière, je me suis reconverti pour ma santé vers le transport puis vers le commercial. Au bout de quelques années, je me sentais stagner. J’ai pris du recul au CIBC Isère. Mon consultant m’a aidé à réaliser que j’avais acquis un vrai savoir-faire de formateur, en tant que bénévole. Nous avons étudié ensemble les certifications accessibles. J’ai fait des démarches pour obtenir un titre de niveau III (Bac+2) « Formateur professionnel d’Adultes » du ministère du travail.

Stéphanie, mère de deux jeunes filles en orientation scolaire

Nous avons fait réaliser par le CIBC une prestation d’orientation à notre fille durant son année de première car elle ne savait pas dans quelle filière se diriger. Elle a rencontré plusieurs fois sa consultante, très compétente et à l’écoute qui a très bien cerné notre fille et l’a aidée à se connaître. Elle a aussi mis le doigt sur certaines petites fragilités qui pourraient la gêner dans son parcours et nous a aidés à trouver des solutions. Notre fille a trouvé sa voie, cela l’a motivée pour son année de Terminale et son premier voeu APB a été validé au premier tour. Sans ce bilan et surtout sans la pertinence de la consultante, nous ne sommes pas certains que tout ce soit passé aussi bien et surtout que notre fille se soit trouvée…
Notre fille aînée avait suivi le même parcours très accompagnée deux ans auparavant, elle vient de finir brillamment ses deux années de Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles et intègrera une Grande Ecole de Commerce en septembre.
Merci donc au CIBC et plus particulièrement à l’attention que la consultante nous a portée !

Laurent, Manager de Production

Après 4 ans en tant qu’Ingénieur Maintenance puis 4 ans en tant que Manager de Production, je devais faire un choix entre poursuivre dans le Management ou non. En tant que Manager débutant, j’ai été confronté à de nombreuses difficultés que j’ai appris à surmonter mais au prix de beaucoup d’énergie et un épanouissement assez relatif. J’ai donc sollicité l’aide du CIBC pour réaliser un bilan de compétences et m’aider à marquer une pause dans ma carrière, mettre tous les éléments sur la table et en tirer les bonnes conclusions afin que je fasse le choix juste.
L’objectif a été atteint et j’ai fait à ce jour un choix très réfléchi et totalement assumé.
Grâce au professionnalisme, au discernement et à la bienveillance de ma consultante, j’ai bénéficié d’un accompagnement très complet où mes compétences ainsi que mes souhaits personnels et professionnels ont été analysés de manière très approfondie.
Ce fut une pause nécessaire qui m’a permis d’avoir une prise de recul particulièrement bénéfique.
Merci beaucoup à ma consultante et au CIBC pour m’avoir accompagné dans cette démarche importante pour la suite de ma carrière.

Juliette,

J’ai fait le constat que je n’étais pas à l’aise dans le poste que j’occupais, très éloigné de mes centres d’intérêts et de mes valeurs.
Ce bilan m’a permis de recentrer ma carrière professionnelle vers un métier qui correspond à ce que je suis et à ce que j’aime, avec toujours à l’esprit les réalités du marché de l’emploi.
Ma consultante m’a apportée conseils et structures dans cette réflexion, sans pour autant prendre les décision à ma place !

Je l’en remercie très chaleureusement.